En Occitanie, PACA, Corse,
Auvergne-Rhône Alpes et
Nouvelle Aquitaine
Aujourd'hui, 98968 Tuyo à découvrir
Example Image

Organisateurs, Artistes, ... Envie Qu'il Y Est Votre Info Sur Tuyo.fr ?

Ouvrir un compte ? facile et gratuit, cliquez en haut à droite (accès pro) puis créer un compte

Ambiance festive / dance floor

À la une

Bourges - à 468km

Voir plus

Distance Maximum de la ville

Filtres

Public
Catégorie

Date
Moment de la
journée
Recherche avancée

Sortir à Beaurecueil

36 sorties trouvées

Example Image

Salzburg Chamber Soloists Commander

« Un Mozart juvénile et rieur » (Ouest-France), tel est le programme alléchant des solistes de Salzbourg, ville de naissance du compositeur. Mozart, Mozart ! Composé de jeunes musiciens talentueux, l'orchestre de chambre Salzburg Chamber Soloists a réalisé, depuis sa création en 1991, de nombreuses tournées aux États- Unis, en Europe et récemment en Chine, enregistrant plusieurs disques de Vivaldi, Schubert et surtout Mozart, dont ils animent la musique « d'une dynamique pétillante, de nuances délicates et de sonorités cristallines » (Diapason). Composé à l'âge de 20 ans, le délicieux Adagio en mi mineur pour violon solo et orchestre louvoie entre mélancolie et sereine félicité ; il répond au célèbre Concerto pour violon n°5, écrit un an plus tôt, d'un caractère noble et contrasté, souvent pétillant, mais sans jamais céder à la virtuosité ostentatoire. Avec la Symphonie n°28, Mozart signe « la naissance de la symphonie moderne» (selon Jean et Brigitte Massin), développant le précieux dialogue des vents et des cordes, renforçant par des accents de trompettes et timbales l'articulation mélodique, ou encore, soulignant sa douceur par de longues tenues ou d'aimables solos de hautbois et de cor. D'une orchestration allégée en vents et privée de percussions, la Symphonie n°33 se détourne du ton altier de l'œuvre précédente pour mieux atteindre la tendresse, la quiète allégresse d'une musique parfois empreinte de quelques tournures populaires. Un concert indispensable pour (re)découvrir Mozart ! Salzburg Chamber Soloists Direction Lavard Skou-Larsen Violon Lena Neudauer Wolfgang Amadeus Mozart Symphonie n° 28 en ut majeur Concerto pour violon n°5 Adagio pour violon en mi majeur Symphonie n°33 en si bémol majeur PMR : 0442916979

Musique classique , Classique

Beaurecueil

Voir plus

Example Image

Dynastie Liszt Commander

C'est en habitués du Grand Théâtre que Laurence Equilbey et le pianiste Nicholas Angelich reviennent à Aix. Piano & orchestre. Récompensée par trois Victoires de la musique, la cheffe d'orchestre est l'une des rares musiciennes de sa génération à créer et diriger depuis 2012 son propre ensemble, Insula orchestra, qui n'a pas tardé à s'imposer dans l'exigeant univers des philharmonies européennes. Multipliant les collaborations et les enregistrements, choisissant méticuleusement ses programmes, unis par une thématique précise, elle accumule les succès auprès de la critique et du grand public, qui apprécient la sincérité de ses interprétations autant que sa direction engagée. Le second, pianiste franco-américain hors normes, a émerveillé jusqu'à ses maîtres Aldo Ciccolini, Yvonne Loriod et Michel Béroff. Ces deux esprits surdoués, deux tempéraments habités par la musique, concoctent un menu Franz Liszt où nous découvrons tous les aspects. de ce génie du piano, à travers le premier concerto, l'un de ses poèmes symphoniques (Les préludes), et deux variations brillantes, l'une pour piano et orchestre d'après une œuvre de Beethoven (Fantaisie sur « Les Ruines d'Athènes ») et l'autre d'inspiration religieuse (À la chapelle Sixtine), en hommage au compositeur baroque Allegri et à Mozart. Insula orchestra Direction Laurence Equilbey Piano Nicholas Angelich Ludwig van Beethoven / Franz Liszt Fantaisie sur les Ruines d'Athènes Franz Liszt Concerto pour piano n° 1 en mi bémol majeur À la Chapelle Sixtine Les Préludes PMR : 0442916979

Musique classique , Classique

Beaurecueil

Voir plus

Example Image

Les 20 Ans De Cafe Zimmermann Commander

Concert spécial pour les vingt ans de Café Zimmermann, ensemble portant le nom d'un célèbre café musical du XVIIIe siècle, fondé par la claveciniste Céline Frisch et le violoniste Pablo Valetti, qui ont attiré à eux la fine fleur des interprètes sur instruments d'époque. Concertos de Bach. En résidence au Grand Théâtre depuis 2011, ils se sont fait un nom dans le dédale de la musique baroque en sortant de l'oubli des partitions méconnues et travaillant chaque doigté et chaque inflexion avec la rigueur de l'archéologue et la précision de l'orfèvre. Leurs réinterprétations des chefs-d'œuvre adoptent toujours le ton juste. La critique loue « l'ambiance de bœuf baroque, avec tempos ultrarapides, articulations nettes et couleurs tranchantes » (Le Monde) qui caractérise leurs concerts. Autre reflet de leur boulimie artistique, l'imposante discographie des « Zimmermann » est riche d'une douzaine d'opus, dont une impressionnante intégrale de la musique pour orchestre de Bach, récompensée de cinq Diapasons d'or. Ce concert est d'ailleurs consacré au célèbre Cantor de Leipzig, dont l'orchestre au complet, avec suppléments de flûtes, hautbois, trompettes baroques et timbales, interprète un assortiment de Suites et de Concertos enchanteur. Une soirée idéale pour découvrir ou redécouvrir la musique de Bach ! Ensemble Café Zimmermann Johann Sebastian Bach Suite n°1 en ut majeur Concerto brandebourgeois n°2 en fa majeur Concerto brandebourgeois n°4 en sol majeur Suite n°3 en ré majeur Concerto pour clavecin en fa mineur PMR : 0442916979

Musique classique , Classique

Beaurecueil

Voir plus

Example Image

Kit Armstrong Commander

Visage juvénile et modestie souveraine, le (très) jeune pianiste Kit Amstrong a été la révélation du Festival de Pâques 2015. La précocité de sa carrière internationale est à la mesure de son aisance stupéfiante qui déconcerta même son illustre professeur, le grand Alfred Brendel, auprès duquel il vint se présenter à l'âge de 13 ans. Diplômé en mathématiques de l'Université Pierre et Marie Curie, le virtuose polyglotte, au jeu « sentimental et très polyphonique » (L'Obs) se produit déjà sur les plus grandes scènes mondiales, sous la direction de chefs renommés : Riccardo Chailly, Esa-Pekka Salonen, Kent Nagano, etc. Il interprète ce soir le Concerto pour piano n°14 de Mozart – son compositeur de prédilection – avec la Swedish Chamber Orchestra, une formation historique d'Europe du Nord dirigée depuis 1997 par Thomas Dausgaard. Le programme est complété par deux œuvres composées durant l'année 1917, toutes deux inspirées par le XVIIIe siècle français : d'une part, la suite d'orchestre Le Bourgeois gentilhomme de Richard Strauss, musique délicatement viennoise, d'une afféterie spirituelle. initialement prévue pour intégrer un projet d'opéra, et d'autre part, Le Tombeau de Couperin de Ravel qui nous plonge avec pudeur et mélancolie dans une stylisation personnelle de la musique baroque française. Écrite en partie au front par un compositeur engagé volontaire, l'œuvre est en outre dédiée à six de ses amis, morts durant la Grande Guerre.Diplômé en mathématiques de l'Université Pierre et Marie Curie, le virtuose polyglotte, au jeu « sentimental et très polyphonique » (L'Obs) se produit déjà sur les plus grandes scènes mondiales, sous la direction de chefs renommés : Riccardo Chailly, Esa-Pekka Salonen, Kent Nagano, etc. Il interprète ce soir le Concerto pour piano n°14 de Mozart – son compositeur de prédilection – avec la Swedish Chamber Orchestra, une formation historique d'Europe du Nord dirigée depuis 1997 par Thomas Dausgaard. Le programme est complété par deux œuvres composées durant l'année 1917, toutes deux inspirées par le XVIIIe siècle français : d'une part, la suite d'orchestre Le Bourgeois gentilhomme de Richard Strauss, musique délicatement viennoise, d'une afféterie spirituelle. initialement prévue pour intégrer un projet d'opéra, et d'autre part, Le Tombeau de Couperin de Ravel qui nous plonge avec pudeur et mélancolie dans une stylisation personnelle de la musique baroque française. Écrite en partie au front par un compositeur engagé volontaire, l'œuvre est en outre dédiée à six de ses amis, morts durant la Grande Guerre. Swedish Chamber Orchestra Direction Thomas Dausgaard Piano Kit Armstrong Maurice Ravel Le Tombeau de Couperin Wolfgang Amadeus Mozart Concerto pour piano n°14 en mi bémol majeur Richard Strauss Suite du Bourgeois gentilhomme PMR : 0442916979

Musique classique , Classique

Beaurecueil

Voir plus

Example Image

Evgeny Kissin Commander

Evgeny Kissin est l'un des rares pianistes pour lequel le terme de génie ne sera jamais galvaudé. Admiré dès l'âge de dix ans, il enchaîne les représentations prestigieuses, avec le maestro Karajan puis aux Proms de Londres, devenant très vite le pianiste adulé des mélomanes, ovationné debout dans les plus grandes salles, loué par les spécialistes pour « ses moyens techniques hallucinants et sa conception musicale exigeante » (Olivier Bellamy, Radio classique). Pianiste de légende. Il choisit aujourd'hui de se produire exclusivement en récital, cultivant pour Chopin et Schumann une admiration sans faille. Au menu de ce soir : Chopin et Schumann justement, suivis de Scriabine et Debussy. De ce dernier, nous entendons huit Préludes, chefs-d'œuvre d'un compositeur minutieux, coloriste de l'ivoire, dont le tempérament délicat et l'exigence de la recherche sonore s'accordent au mieux avec notre pianiste. De Chopin résonne ce soir la tonalité méditative des Nocturnes, hymnes à la mélancolie romantique. Redoutablement difficile, la Sonate n°3 de Schumann déploie en quatre mouvements sa musique effervescente, éruptive, « haletante et ravagée d'angoisse » (Guy Sacre). Tout au contraire, celle de Scriabine, écrite en deux jours de l'été 1903, oppose en deux mouvements – un Andante et un Prestissimo volando – sa légèreté, sa rêverie, aux accords passionnés qui en achèvent le propos, véhiculant à travers cette œuvre quelques scories du fatalisme russe, dont Nietzsche se plaisait à affubler le fier peuple de l'Est. Piano Evgeny Kissin Frédéric Chopin Nocturnes Claude Debussy Préludes Robert Schumann Sonate n°3 en fa mineur Alexandre Scriabine Sonate n°4 PMR : 0442916979

Musique classique , Classique

Beaurecueil

Voir plus

Example Image

Ivo Pogorelich Commander

Pianiste « cosmique » (Libération), « aussi fascinant que dérangeant » (Diapason), Ivo Pogorelich est l'un des plus grands musiciens de notre temps. Légende du piano. Son élimination injuste du concours Chopin en 1980 déclencha une tempête dans le monde musical et le soutien de Martha Argerich, qui démissionna avec fracas du jury, tant le mépris pour ce génie naissant lui paraissait insoutenable. Dès lors, il n'a cessé de revisiter le répertoire, se distinguant par sa lecture minutieuse, doublée d'un goût prononcé pour les tempos alanguis, les accents tranchants, les oppositions radicales de nuances. Chaque oeuvre est intégrée à son monde personnel et ne ressemble à aucune autre. La Sonate de Liszt, par laquelle il a choisi d'ouvrir son récital, est l'un des monuments les plus remarquables de la musique pour piano. Faisant fi de la tradition séculaire des quatre mouvements de sonate, Liszt concentre toute l'énergie en un seul, de près de trente minutes ; une demi-heure de gammes extatiques et descendantes, d'accords déchaînés, de mélodies haletantes, s'achevant comme un dernier souffle, dans l'extrême grave. Wagner ne s'y est pas trompé : « Ta Sonate est profonde, noire, sublime comme tu l'es », lui écrivait-il alors. Assez méconnu du public, l'Adagio en si mineur de Mozart lorgne déjà vers le romantisme sombre et intime d'un Schubert, tandis que les Études symphoniques de Schumann, qui terminent le récital, tiennent à la fois de l'étude virtuose et de la variation autour d'un magnifique thème exposé dès les premières notes et richement harmonisé de contre-chants. Piano Ivo Pogorelich Franz Liszt Sonate en si mineur Wolfgang Amadeus Mozart Adagio en si mineur Robert Schumann Études Symphoniques PMR : 0442916979

Musique classique , Classique

Beaurecueil

Voir plus

Example Image

Cinema Commander

« La musique transcende les images et donne du relief à nos émotions. C'est avec bonheur que j'ai découvert ces musiques de film étant enfant, adolescent ou adulte et c'est avec passion que je les aborde aujourd'hui ». Renaud Capuçon, cinéphile accompli, se fond à sa manière dans les univers éclectiques d'immenses compositeurs tels Korngold, Legrand, Morricone, Desplats ou Williams. Chaque film, chaque musique exprime un imaginaire particulier, sublimé par la sensibilité ou l'engagement du violoniste. Accompagné par l'Orchestre de l'Opéra de Lyon, placé sous la direction de Lawrence Foster, Renaud Capuçon donne, avec panache, le coup d'envoi du Festival de Pâques 2019. Orchestre de l'Opéra de Lyon Lawrence Foster, direction Renaud Capuçon, violon Extraits de musiques de films de John Barry, Georges Delerue, Alexandre Desplats, Maurice Jarre, Michel Legrand, Ennio Morricone, Nino Rota, John Williams... PMR : 0442916979

Musique classique , Classique

Beaurecueil

Voir plus

Example Image

Verdi, Requiem Commander

« Un opéra en robe d'ecclésiastique » : on connaît cette pique adressée par Hans von Bülow à son rival Giuseppe Verdi au sujet du Requiem. Composé pour un effectif colossal de 100 instrumentistes, 120 choristes et solistes, la Messa da Requiem tend certes vers le dramatisme opératique, louvoie parfois avec la tradition catholique, irise les voix solistes de vocalises, mais c'est une oeuvre d'une puissance et d'une ferveur inédites chez le compositeur milanais. Elle rend hommage au héros de l'unité italienne, l'écrivain Alessandro Manzoni. Servi par un brillant ensemble de solistes, Teodor Currentzis, chef d'orchestre greco-russe, travailleur infatigable et passionné par le romantisme musical, présente sa vision, avant tout émotionnelle et vibrante, du chef-d'oeuvre transalpin, à la tête de son ensemble, MusicAeterna. MusicAeterna, choeur et orchestre Teodor Currentzis,direction Zarina Abaeva,soprano Hermine May,mezzo-soprano Tareq Nazmi,basse Giuseppe Verdi (1813-1901) Messa da Requiem PMR : 0442916979

Musique classique , Classique

Beaurecueil

Voir plus

Example Image

Wiener Symphoniker - Lahav Shani Commander

Révélé en 2013 par sa victoire au prestigieux concours Gustav Mahler, le jeune maestro Lahav Shani poursuit une carrière fulgurante, enchantant de sa baguette le public des meilleurs orchestres du monde. Invité l'an dernier comme pianiste au Festival de Pâques, il revient cette fois-ci en tandem avec le violoniste Renaud Capuçon, à la tête de l'Orchestre symphonique de Vienne. Au programme : Ravel, Dukas et Chausson; de la musique pétillante et colorée, parfaitement en accord avec leurs tempéraments respectifs. Une touche de suavité orchestrale, un zeste de virtuosité (l'époustouflante Tzigane de Ravel), et surtout quelques classiques entre les classiques, dont l'Apprenti sorcier de Dukas - musique popularisée par le Fantasia de Walt Disney - composent un menu alléchant. Wiener Symphoniker Lahav Shani, direction Renaud Capuçon, violon Paul Dukas (1865-1935) Fanfare pour précéder La Péri L'Apprenti sorcier Maurice Ravel (1875-1937) Tzigane, rhapsodie de concert pour violon et orchestre Daphnis et Chloé, suite pour orchestre n°2 Ernest Chausson (1855-1899) Poème pour violon et orchestre, op. 25 Maurice Ravel (1875-1937) La Valse PMR : 0442916979

Musique classique , Classique

Beaurecueil

Voir plus

Example Image

Daniel Lozakovich Commander

Parler d'enfant prodige a le don d'agacer le jeune Daniel Lozakovich, et pourtant... À quinze ans, après une tournée triomphale, il signait chez Deutsche Gramophon, la prestigieuse maison de disques. Sa prédilection pour Beethoven, son admiration pour Bach n'ont d'égal que sa maturité, rarissime chez un musicien âgé à présent de 18 ans, et qui parcourt le monde à un rythme effréné. Une sonorité incroyable, un timbre poli comme du cristal, voilà ce que la critique retient de son interprétation des plus grands compositeurs. Parmi eux, Mozart, Schumann, Brahms ou Saint-Saëns ; un programme exigeant pour enchanter nos oreilles et nous faire oublier un temps l'âge insolent de ce violoniste. Daniel Lozakovich, violon Alexander Romanovsky, piano Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) Sonate pour violon et piano en si bémol majeur, KV 454 Johannes Brahms (1833-1897) Sonate pour violon et piano n°3 en ré mineur, op. 108 Robert Schumann (1810-1856) Sonate pour violon et piano n°1 en la mineur, op. 105 Camille Saint-Saëns (1835-1921) Introduction et Rondo Capriccioso en la mineur, op. 28 PMR : 0442916979

Musique classique , Classique

Beaurecueil

Voir plus

Example Image

Organisateurs, Artistes, ... Envie Qu'il Y Est Votre Info Sur Tuyo.fr ?

Ouvrir un compte ? facile et gratuit, cliquez en haut à droite (accès pro) puis créer un compte

Ambiance festive / dance floor

À la une

Bourges - à 468km

Voir plus

Example Image

Desperate Lovers Commander

Aux côtés de Sandrine Piau et Tim Mead, deux des meilleures voix baroques actuelles, Emmanuelle Haïm entraîne son orchestre à la découverte des passions amoureuses magnifiées par les opéras de Haendel. Jalousie, pardon, passions dévorantes et lamentations, le compositeur - Allemand de naissance, Anglais d'adoption - illustre à la perfection lacis et turpitudes du plus intense des sentiments. Soutenues par les archets et les vents impeccables du Concert d'Astrée, les voix voltigent, émeuvent ou déplorent, convoquant les personnages de Rinaldo, Alcina ou Rodelinda, chantés à l'époque par les meilleures cantatrices italiennes, qui ont contribué à la notoriété exceptionnelle de Haendel, depuis son premier opéra londonien en 1711 jusqu'à sa mort en 1759. Le Concert d'Astrée Emmanuelle Haïm, direction Sandrine Piau, soprano Tim Mead, contre-ténor Georg Friedrich Haendel (1685-1759) Airs et duos PMR : 0442916979

Musique classique , Classique

Beaurecueil

Voir plus

Example Image

Brahms, Un Requiem Allemand Commander

Choc des titans : Brahms rencontre Marek Janowski. « Musicien à l'ancienne et à l'allemande, au professionnalisme sans concession » (Le Figaro), le chef d'orchestre a consacré au répertoire germanique l'essentiel de sa riche carrière, qui l'a conduit de l'Orchestre de la Radio de Berlin à l'Orchestre de la Suisse romande en passant par une quinzaine d'années aux commandes du Philharmonique de Radio France. Grand spécialiste de l'opéra, en particulier de Wagner, il sait mieux que quiconque marier les textures des voix avec la sonorité charnue du Sinfonieorchester Basel, pour exalter la puissance expressive du Requiem allemand de Brahms, chef-d'oeuvre symphonique et choral, fondé sur sept textes bibliques chantant la foi optimiste des luthériens face à la tragédie de l'homme. PMR : 0442916979

Musique classique , Classique

Beaurecueil

Voir plus

Example Image

Generation @ Aix Commander

Fidèle à sa tradition, le Festival de Pâques invite, autour d'une personnalité musicale confirmée, une myriade de jeunes prodiges, lauréats de concours internationaux, bénéficiant ainsi d'une tribune de prestige à la mesure de leur excellence. Succédant à Jérôme Ducros ou Paul Meyer, le pianiste Peter Serkin parraine cette année cinq vingtenaires talentueux, repérés pour leur potentiel hors norme. Quatre vents et un violoncelliste prennent place autour de Serkin, chargé d'insuffler à cette brillante jeunesse une vision personnelle de l'interprétation des maîtres de la musique de chambre : Mozart et Brahms. Le Trio pour clarinette, violoncelle et piano de Brahms, oeuvre de pleine maturité, chaleureuse et puissante, répond au délicieux - et trop rare sur scène - Quintette pour piano, hautbois, clarinette, cor et basson de son aîné, partition aux dialogues intenses et aux sonorités bigarrées. Peter Serkin, piano Aurélien Pascal, violoncelle Philibert Perrine, hautbois Amaury Viduvier, clarinette Rafael Angster, basson Nicolas Ramez, cor Johannes Brahms (1833-1897) Trio pour clarinette, violoncelle et piano en la mineur, op. 114 Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) Quintette pour piano, hautbois, clarinette, cor et basson en mi bémol majeur, KV 452 PMR : 0442916979

Musique classique , Classique

Beaurecueil

Voir plus

Example Image

Bach, Passion Selon Saint Matthieu Commander

Chef-d'oeuvre de Bach, la Passion selon saint Matthieu, composée vers 1727, réunit un grand orchestre, un choeur subdivisé en deux ensembles et plusieurs solistes. Narrant les souffrances du Christ aux dernières heures de sa vie, l'oeuvre alterne récits, airs et grandes plages chorales, rassemblant tout l'effectif dans une glorieuse communion. Il faut tout le génie de Bach, déployant une exceptionnelle diversité de caractères, de rythmes et d'instrumentation, pour tenir en haleine le spectateur de cet opéra sacré, transcendé par l'interprétation du chef d'orchestre suisse, Michel Corboz. Fondateur il y a cinquante ans de l'Ensemble vocal et instrumental de Lausanne, il est l'un des meilleurs spécialistes de la musique baroque, qu'il interprète avec la passion et la sensibilité intense qui caractérisent cet immense musicien de 85 ans. PMR : 0442916979

Musique classique , Classique

Beaurecueil

Voir plus

Example Image

Brahms, Quintettes Commander

Renaud Capuçon convie une pléiade d'artistes exceptionnels pour une soirée entière consacrée à Brahms. Habitués des semaines pascales à Aix, l'altiste Adrien La Marca - natif de la ville - pose ce soir son pupitre entre Edgar Moreau, l'un des violoncellistes les plus extraordinaires de sa génération, et les violons des remarquables Guillaume Chilemme et Raphaëlle Moreau. Trois maîtres complètent un ensemble de premier ordre : l'altiste Gérard Caussé, le violoncelliste Gautier Capuçon et le pianiste Nicholas Angelich, ce dernier interprétant le Quintette pour piano et cordes, probablement la plus célèbre des partitions de musique de chambre du compositeur. Les deux quintettes à cordes, d'expression plus profonde, sont des oeuvres de la maturité où transparaît toujours l'influence de la musique populaire tzigane, qui parcourt un grand nombre d'opus brahmsiens. PMR : 0442916979

Musique classique , Classique

Beaurecueil

Voir plus

Example Image

Bach, Variations Goldberg Commander

Chez les Serkin, la musique est une passion familiale. De son père Rudolf, élève virtuose du compositeur Arnold Schoenberg, émigré en 1933 aux États-Unis, le jeune Peter apprend la rigueur du doigté, la précision du texte, l'analyse de la partition. Auréolé de récompenses internationales acquises dès son plus jeune âge, il déroule sa carrière, guidé par une exigence de vérité qui explore chaque oeuvre en profondeur. Il se confronte ainsi aux indomptables Variations Goldberg de Bach, monument qu'il a déjà enregistré à quatre reprises. Composées de 30 variations autour d'un thème lent et poétique, elles concentrent tous les caractères, tous les genres de la musique du début du XVIIIe siècle (air d'opéra, danses, fugue, canon, etc.) dans un modèle de plénitude jamais égalé. PMR : 0442916979

Musique classique , Classique

Beaurecueil

Voir plus

Example Image

Camerata Salzburg - A. De La Parra Commander

Après des prestations remarquées en 2016 et 2018, la Camerata Salzburg est de retour pour la Mozartwoche aixoise. Cet orchestre de chambre à « l'enthousiasme contagieux » (Neue Zürcher Zeitung) a fondé sa notoriété sur l'interprétation du plus célèbre des Salzbourgeois. Entre les Symphonies n°20 et n°34, l'ensemble, dirigé par la fougueuse Alondra de la Parra, révèle une pépite : l'un des quatre Concertos pour cor que Mozart écrivit pour son ami d'enfance, Joseph Leutgeb. La vélocité prodigieuse de cet instrument - que l'on imagine parfois assigné aux sempiternelles sonneries militaires - n'a d'égal que l'onctuosité de son timbre. Camerata Salzburg Choeur de l'Orchestre de Paris Alondra de La Parra, direction Olga Peretyatko, soprano Felix Klieser, cor Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) Symphonie n°20 en ré majeur, KV 133 Symphonie n°34 en ut majeur, KV 338 Concerto pour cor et orchestre en mi bémol majeur, KV 447 Et des airs extraits de Mitridate, re di Ponto, Lucio Silla, Idomeneo et Don Giovanni PMR : 0442916979

Musique classique , Classique

Beaurecueil

Voir plus

Example Image

Mozart Preposteroso Commander

« Parmi les grands compositeurs, Mozart est certainement le meilleur candidat pour porter un nez de clown ». Nola Rae, mime et clown anglaise, élève du grand Marcel Marceau, rend vie au compositeur salzbourgeois, poudrée, costumée et emperruquée! Avec finesse et fantaisie, elle retrace les différentes étapes de la vie du divin Mozart : du phénomène surdoué présenté de cour en cour, au courtisan viennois, bon vivant... C'est une véritable symphonie silencieuse qui aborde avec humour la destinée tragique d'un génie hors du commun. PMR : 0442916979

Musique classique , Classique

Beaurecueil

Voir plus

Example Image

George Li Commander

Révélé en 2015 au prestigieux Concours Tchaïkovski, le jeune pianiste George Li, Américain féru de littérature française, a réalisé une entrée fracassante dans le monde très fermé des concertistes internationaux, voguant de récitals en concertos, de philharmonies en festivals. Du haut de ses 24 ans, aucune partition ne semble lui résister, tant il « combine jeunesse et maîtrise absolue » (New York Times). La presse loue unanime sa rare et précoce maturité qui lui autorise toutes les fantaisies digitales et fait chanter l'ivoire avec une infinie délicatesse. Son programme, composé d'oeuvres de Beethoven et de Liszt, est, à l'instar de son talent protéiforme, le fruit de ses goûts éclectiques. Il se murmure même qu'il pourrait improviser une cadence au milieu de son récital... Un pianiste à découvrir d'urgence ! George Li, piano Ludwig van Beethoven (1770-1827) Andante grazioso con moto en fa majeur, WoO 57 «Andante favori» Sonate pour piano n°21 en do majeur,op.53 «Waldstein» Franz Liszt (1811-1886) Les jeux d'eaux à la Villa d'Este Sonetto 104 del Petrarca Réminiscences de Don Juan, S.418 PMR : 0442916979

Musique classique , Classique

Beaurecueil

Voir plus

Example Image

Mon Tres Cher Papa Commander

«Timbre frémissant (...), voix de vin chaud à la cannelle » (Le Monde), Rolando Villazón connaît au début des années 2000 une prodigieuse ascension sur les scènes lyriques, d'aucuns le comparant à Placido Domingo. Soucieux de réinventer l'exercice de son art, le ténor a concocté un spectacle original, associant des oeuvres pour violon et piano aux lectures de lettres, échangées entre Mozart et son père - souvent rebelles, parfois crues et comiques. La partie musicale est assurée de haute volée par Emmanuel Tjeknavorian au violon et Maximilian Kromer au piano. Ces deux prodiges, qui n'ont pas encore 50 ans à eux deux, font preuve d'une technicité et d'une profondeur dignes des plus grands. Avec Villazón en récitant et maître de cérémonie, ils proposent une nouvelle manière d'écouter et de découvrir un Mozart plus intime. PMR : 0442916979

Musique classique , Classique

Beaurecueil

Voir plus