Le site de sorties
en tout genre et sans pub
Aujourd'hui, 144239 Tuyo à découvrir
Distance Maximum de la ville

Filtres

Public
Catégorie

Date
Moment de la
journée
Recherche avancée

Sortir à Communay

20 sorties trouvées

Aucun résultat pour votre recherche, mais voici d'autres Tuyo
qui pourraient vous plaire

Example Image

Tremplin Musical Du 7ème Rencard Chops & Bikes Club

Tremplin Musical du 7ème rencard organisé par le Chops & Bikes Club Le Chops & Bikes Club organise pour son 7ème rassemblement de US cars & Bikes, un tremplin musical ’primé ’. Le rencard du Chops & Bikes Club C’est : - 900 motos - 100 voitures americaines - des articles de presse - plus de 2000 personnes - Showbike primé - des animations, des stands (fringues, bijoux, barber…) (dédommagement, restauration et boissons offertes aux groupes, lots + soulte.)

Concerts / Musique

Communay

Voir plus

Example Image

Atelier Percussions Brésiliennes

Création d'un atelier de percussions brésiliennes Tous les mardis de 20h à 21h30, salle La Grange à Communay (à côté de la mairie) Ouvert à tous à partir de 14 ans Cotisation : 252€ + frais d'inscription Cours d'essai gratuit Informations : 04.72.49.80.60 – culture@communay.fr

Musique Caraïbes/Amérique latine , Concerts / Musique

Communay

Voir le site web

Voir plus

Example Image

Musi'colors #6

Nous avons le plaisir de vous présenter la 6ème édition de notre Festival Musi'Colors qui se tiendra les 25 et 26 mai 2019, à Chasse-sur-Rhône, dans le cadre bucolique du bassin nautique en bordure de Rhône ! => Samedi 25 mai (à partir de 18h) : Da Break The Glossy Sisters Fanfare Express Big'S Funk Orchestra Les "Fabrik" de l'école seront également à l'honneur ! Et l'entrée est libre :-) Buvette et restauration sur place. Possibilité de payer par CB => Dimanche 26 mai (17h): concert des élèves de l' Ecole de musique de Chasse/Rhône.

Concerts / Musique

Chasse sur Rhone - à 3km

Voir le site web

Voir plus

Example Image

Festival Rocking 5

5ème édition du festival RockinG sous le signe du punk délirant & "open air". Une affiche jamais vue qui regroupe la meilleure sélection des zicos déjantés et tout ça avec entrée à prix libre !!! - DOBERRMAN CREW (metal / hard core) - LES PORCS ( punk rock gaulois) - GINA SIMMONS & THE NOBODIES (punk animal rigths) - LES GWAPPS ( metal punk agricole savoyard) - LES ROLLING MUPPETS (punk déjanté) - RESTO BASKET (punk) - ZOOFOLIES (ska punk de cours de récré) - L'ETRON SONNEUR (Punk'crotte Grolando bugiste )

Concerts / Musique

Grigny - à 3km

Voir plus

Example Image

Concert Live By La Boucherie Grigny

Passez une soirée agréable, en dînant au restaurant La Boucherie à Grigny. Venez déguster nos fameux burgers, nos pièces de viande ou encore nos savoureuses cocottes, dans une ambiance cosy et musicale ! Jazzy, pop, saoul, salsa,... Il y en a pour tous les goûts dans votre restaurant La Boucherie Grigny Réservation conseillée 01 69 06 24 80

Concerts / Musique

Grigny - à 3km

01 69 06 24 80

Voir le site web

Voir plus

Example Image

Creation Jazz A Vienne Commander

28 juin – Création Jazz à Vienne 2019 : Up Above My Head CAMILLE, SANDRA NKAKÉ ET RAPHAËL LEMONNIER FEAT. RAPHAËL IMBERT Cette création puise son inspiration et ses références dans la musique afro-américaine des gospels, des black convict songs et chants de prisons pénitentiaires du sud des États-Unis (les negro prison songs and blues ) ainsi que des chants de lutte locaux, régionaux et nationaux. Un projet réalisé en lien avec le travail par Rocé pour la compilation Les Damnés de la terre . On y retrouve toute la tradition du blues et du gospel nourrie d'influences diverses (africaines, traditionnelles, folk…). Avec Camille, Sandra Nkaké et Raphaël Imbert, la volonté de Raphaël Lemonnier est ici de croiser les styles sans qu'il y ait paraphrase, de changer les formes, les tonalités, cherchant des variantes nouvelles et explorant les possibilités d'association des voix, piano, percussions corporelles, violoncelle… tout en respectant l'esprit des black convict songs . La gageure de cette nouvelle proposition est de garder l'esprit tout en proposant une approche nouvelle et actuelle de ces chants. Sur la base d'un travail de collecte, on retrouvera des negro spirituals ( Sometimes I Feel Like a Motherless Child , Swing Low …), des blues ( St James Infirmary ), des extraits de Porgy and Bess, des work songs et autres chants des prisons, mais aussi des compositions originales. MICHELLE DAVID & THE GOSPEL SESSIONS Si The Gospel Sessions Vol. 3 est le premier album du projet de Michelle David & The Gospel Sessions distribué en France, c'est leur troisième enregistrement. Bien établis en Europe du Nord, The Gospel Sessions, soit une chanteuse néerlandaise originaire de Caroline du Nord et ses deux complices bataves (Onno Smit et Paul Willemsen) s'étaient déjà illustrés dans le profane au sein de Lefties Soul Connection, un gang funk d'Amsterdam (quatre albums entre 2004 et 2011). En novembre dernier le MaMA Festival révélait au public parisien ce nouveau projet orienté vers un gospel aux couleurs inédites. Difficile de résister au charisme de Michelle David entourée de ses guitaristes en pompes bicolores. Radieuse et pieds nus, les cheveux afro, en pétard, la puissante chanteuse offre un ébouriffant spectacle. Convoquant l'énergie et la générosité d'une Sharon Jones (RIP), elle diffuse une énergie contagieuse. Son chant éminemment churchy se voit ici poussé vers la soul par le duo de Danelectro en 220 Volts, une batterie sèche et un ensemble de cuivres additionnels. Pas de clavier, ce qui est plutôt rare dans le gospel, et pas de basse. Cet ensemble gospel moderne passe les compositions originales et les standards ( I'm a Soldier in the Army of the Lord ) au tamis de la soul, du rhythm'n'blues, du jazz, y ajoutant même quelques épices africaines. Tonique et mystique, le répertoire ouvre de nouveaux horizons au sacré. Réservations pour les Personnes à Mobilité Réduite : 04 74 78 87 87. Tarif enfant 4 - 14 ans, en vente uniquement auprès de l'organisateur.

Gospel , Concerts / Musique

Chuzelles - à 4km

Voir plus

Example Image

Chilly Gonzales Commander

29 juin CHILLY GONZALES PRESENTED IN PIANOVISION Pianiste et compositeur redoutable, chanteur, producteur et showman extraverti, Chilly Gonzales s'est imposé en deux décennies, autant par son approche intimiste et sensible du piano (on évoque Erik Satie à propos de ses Solo Piano démarrés en 2004) que pour son éclectisme, sa démesure et son sens du spectacle. Formé avec rigueur au classique, au jazz, puis plongé dans la pop, le natif de Montréal (en 1972), qui vit à Cologne, enchaîne les collaborations avec Jarvis Cocker, Feist, Peaches, Drake ou Daft Punk. Suivront son Solo Piano II , puis un recueil de partitions, l'album Octave Minds avec Boys Noize et ce Chambers (2015) qui actualise la musique de chambre. Other People's Pieces paraît l'année dernière avec ses reprises de Daft Punk ou Lana Del Rey. Enfin, le pianiste propose Solo Piano III , dernier opus en date. Pour son concert à Jazz à Vienne, de grands écrans permettront la projection « PianoVision » d'une vue sur le clavier et les mains du pianiste. De quoi suivre en direct le travail manuel de Chilly Gonzales sur les touches de son piano pour une expérience unique. CHASSOL « BIG SUN » C'est un objet musical singulier. Compositeur et pianiste français tout-terrain (cinéma, pub, créations), Chassol y applique un concept de son cru : l'ultrascore, soit une harmonisation du réel. Big Sun est le troisième chapitre d'une oeuvre et de dispositifs rodés sur ses disques précédents, à La Nouvelle-Orléans ( Nola Chérie ) et à Calcutta ( Indiamore ). L'artiste est parti à la Martinique, pays de ses ancêtres, comme un documentariste, filmant la nature et les gens. Ces images glanées sont devenues le film Big Sun , dont le disque est une sorte de bande-son augmentée, une sublimation. Le compositeur décline trois suites harmoniques récurrentes et dialogue avec la matière documentaire, le bruit de la pluie sur la tôle, le chant d'oiseaux catalogués par Olivier Messiaen, et réinvente un jazz libre (free). Réservations pour les Personnes à Mobilité Réduite : 04 74 78 87 87. Tarif enfant 4 - 14 ans, en vente uniquement auprès de l'organisateur.

Jazz , Concerts / Musique

Chuzelles - à 4km

Voir plus

Example Image

Blues Commander

1er juillet - BLUES BEN HARPER & THE INNOCENT CRIMINALS C'est au seuil des années 2000 que Ben Harper, dont on salue alors les « joyaux d'une finesse exquise » autant que l'élégance de ses interprétations, négocie un virage électrique serré avec Burn to Shine (1999), premier enregistrement avec The Innocent Criminals. On ne le retrouvera en studio avec les mêmes criminels innocents que huit ans plus tard, pour l'album Lifeline (2007). Toujours entouré de ses délinquants, un troisième opus paraît enfin en 2016, ce Call It What It Is que le gang vient exposer aujourd'hui au théâtre romain. À travers la quinzaine d'albums studio qui jalonnent sa carrière depuis 1994, Ben Harper a toujours démontré son goût pour le changement dans la continuité, passant de ses bijoux en solitaire (notamment le premier : Welcome To The Cruel World ) à des rencontres de coeur. Il en est ainsi de ses collaborations avec The Innocent Criminals, avec le légendaire ensemble gospel The Blind Boys of Alabama, avec Relentless7, Fistfull of Mercy, l'harmoniciste de blues Charlie Musselwhite ou encore sa propre mère, Ellen Harper, pour un émouvant retour aux sources ( Childhood Home , en 2014). Pendant tout ce temps, tournées internationales à guichets fermés, disques d'or ou de platine et récompenses prestigieuses ont fait de Ben Harper une star mondiale. Militant pour le Tibet, activiste de Vote for Change ou défenseur de la cause animale, le natif de Pomona (Californie) est également un artiste engagé. ZAC HARMON Destin original que celui de ce bluesman de Jackson (Mississippi) qui, à la cinquantaine, a vécu dans la musique plusieurs vies différentes. Natif de cette city with soul où se sont illustrés Otis Spann, Little Johnny Jones ou Bobby Rush, où furent créés les labels Ace et Malaco Records, Zac Harmon s'est très tôt familiarisé avec cet idiome sudiste et son héritage grâce à son entourage familial. Tourné dès l'adolescence vers la guitare et les douze mesures, il joue dans les bars et les clubs du Mississippi et accompagne Z.Z Hill, Dorothy Moore ou Sam Myers. À 20 ans, Zac part pour Los Angeles et s'impose d'abord comme musicien de studio. À la manière d'un Roy Gaines, cet habile guitariste devient ensuite producteur et compositeur pour des artistes soul (The O'Jays, The Whispers, Alexander O'Neal...). En 2002, il réalise un vieux rêve en enregistrant enfin un premier album sous son nom, Live at Babe and Ricky's Inn . Il se tourne alors définitivement vers une carrière solo et remporte dans la foulée, en 2004, le challenge de référence du blues, l'IBC. Il reçoit ensuite le prix du « Best New Artist Debut » de la Blues Foundation pour son album The Blues According to Zacariah . Il découvre l'Europe en 2007 avec la tournée du Chicago Blues, puis enregistre l'album Shot in the Kill Zone . Trois opus plus loin, il signe enfin avec le label. Réservations pour les Personnes à Mobilité Réduite : 04 74 78 87 87. Tarif enfant 4 - 14 ans, en vente uniquement auprès de l'organisateur.

blues-country , Concerts / Musique

Chuzelles - à 4km

Voir plus

Example Image

Bobby Mcferrin & Gimme 5 Commander

2 juillet BOBBY McFERRIN & GIMME 5 WITH JOEY BLAKE, JUDI VINAR, DAVE WORM AND RHIANNON « CIRCLESONGS » On le sait depuis plus de trois décennies maintenant, Bobby McFerrin n'est pas que le créateur de ce tube planétaire ( Don't Worry, Be Happy ) paru en 1988 et extrait, déjà, du cinquième album de l'artiste. Le natif de Manhattan (en 1950), qui démarre sa carrière dès le milieu des années 70, est un génie de la vocalise, un maître dans l'art d'un chant universel. Le virtuose new-yorkais se révèlera également, au fil des ans, un chef de choeur exceptionnel, atypique. Il sait combien l'initiation et l'exemple sont importants, lui dont les parents étaient artistes lyriques. Gourmand de rencontres, de frottements stylistiques (avec, sur disque, Chick Corea, Yo-Yo Ma, ou même l'acteur Jack Nicholson), Bobby McFerrin a posé sa voix sur tous les styles de musique, populaires ou savantes. Une dizaine de Grammy Awards ont récompensé cet engagement. En novembre dernier à Paris, entouré de l'ensemble Gimme 5, Bobby McFerrin révélait une relecture de son album Circlesongs de 1997. Une oeuvre chorale improvisée pour laquelle les chanteurs sont agencés de manière circulaire. Au centre, le chef de bande lance un thème repris tour à tour par les chanteurs (et notamment les revenants du groupe Voicestra créé en 86 par McFerrin). Un dialogue musical basé sur l'écoute et l'improvisation s'engage alors avec également, au Théâtre Antique, une chorale gospel emmenée par Sabine Kouli. Le public est bien sûr activement invité à participer. JOSÉ JAMES CELEBRATES BILL WITHERS « LEAN ON ME » Depuis son irruption sur la scène internationale il y a un peu plus de dix ans, le chanteur José James et sa voix de miel n'ont cessé de séduire. Pour son mélange élégant de ce qui constitue la Great Black Music, ce natif de Minneapolis avoue s'inspirer pêle-mêle de Marvin Gaye, du producteur Flying Lotus ou de John Coltrane. Dans une veine tantôt nu soul, soul folk, hip-hop ou jazz, James s'installe dans le landernau des vocalistes capables de prolonger le crossover créé par Ray Charles dans les 50's. Son premier album ( The Dreamer , en 2008) rend hommage à Martin Luther King. Dans le suivant, Blackmagic , il invite le beatboxer Taylor McFerrin. Le quatrième album sous son nom (il a entre-temps enregistré avec Junior Mance, Chico Hamilton, Flying Lotus ou le pianiste Jef Neve), No Beginning No End , est signé chez Blue Note. Plus soul que jamais, le chanteur revient donc avec Lean On Me (2018). Après s'être penché sur Billie Holiday ou John Coltrane, il rend ici hommage à une autre légende, vivante celle-ci, de la musique populaire américaine, l'immense soulman Bill Withers. Douze compositions inoubliables de Withers, qui fête justement ses 80 ans en ce mois de juillet, produites par Don Was et enregistrées avec un groupe de rêve : le bassiste Pino Palladino, Kris Bowers (fabuleux Rhodes sur la reprise de Ain't No Sunshine ), Brad Allen Williams et Nate Smith. Réservations pour les Personnes à Mobilité Réduite : 04 74 78 87 87. Tarif enfant 4 - 14 ans, en vente uniquement auprès de l'organisateur.

blues-country , Concerts / Musique

Chuzelles - à 4km

Voir plus

Example Image

Flamenco Commander

3 juillet - FLAMENCO CHICK COREA « THE SPANISH HEART BAND » Chick Corea vient visiter à Vienne les facettes les plus latines, et même hispaniques de son inspiration. Rappelons ici les origines à la fois siciliennes et espagnoles du pianiste américain né il y a 77 ans dans le Massachusetts. Avec ce Spanish Heart Band dont le nom seul suffit à ouvrir quelques pistes, l'artiste exprime une fois encore cette recherche du duende , ce moment de grâce où l'artiste de flamenco comme le torero transcendent les limites de leur art, surmultipliant leur créativité à la rencontre d'une dimension supérieure. Avec ce tout nouvel aréopage de huit virtuoses du jazz latin ou du flamenco moderne, Chick Corea peut aussi, d'une certaine façon, prolonger sa fascination pour la musique de Paco de Lucia. On y retrouve ainsi deux anciens compagnons de Paco, le guitariste Niño Josele et, à la flûte, ce Jorge Pardo qui était en 1990 avec Corea sur l'album Zyryab du génie d'Algésiras. Une collaboration qui répondait alors à l'album Touchstone (1982) de Chick Corea invitant de Lucia. On entend enfin cette autre fusion latine forgée voici quarante trois ans sur My Spanish Heart avec, entre autres, Jean-Luc Ponty. Le spectacle de l'invité Niño de los Reyes, étoile montante de la danse flamenca contemporaine, frappant ses bottines andalouses au tempo du batteur aux huit bras Marcus Gilmore et du bassiste cubain Carlitos Del Puerto achève ce tableau digne d'un Vélasquez. JUAN CARMONA SEPTET Juan Carmona est un cas atypique dans le flamenco moderne. Gitan français d'origine andalouse, natif de Lyon (en 1963), fidèle à la région d'Aubagne d'où il vit sa passion (et où il dirige son festival des Nuits Flamencas), le guitariste a été récompensé de nombreux prix et distinctions et jouit d'une grande réputation en Espagne comme dans le monde. Afin de parfaire une connaissance profonde de la culture flamenca, Carmona a d'abord vécu durant une dizaine d'années à Jerez de la Frontera, en Andalousie. Il accompagne là des chanteurs comme Agujetas ou Duquende et enregistre, entre autres, avec Chano Domínguez, le pianiste de Cadix. Richesse de la palette sonore, ingéniosité des compositions, clarté instrumentale et, surtout, ce sens de l'improvisation, cette ouverture harmonique plus jazz que flamenco font du français l'un des guitaristes les plus respectés de ces trente dernières années. Alchemya (en 2013) reste un disque autoportrait flamboyant, à la croisée du flamenco et du jazz fusion. Avec ses trente cinq cadors invités, Juan Carmona y donne en outre une belle leçon de convivialité. Musicien sans frontière, il revenait en 2016 d'une tournée asiatique avec Perla de Oriente , un album enregistré live dans le studio. Un nouveau carnet de voyage au fil duquel le gitan vagabonde notamment sur les chemins du duende en accompagnant les mélismes éraillés du chanteur El Piculabe. Réservations pour les Personnes à Mobilité Réduite : 04 74 78 87 87. Tarif enfant 4 - 14 ans, en vente uniquement auprès de l'organisateur.

Musiques trad. de France & Europe , Concerts / Musique

Chuzelles - à 4km

Voir plus

Example Image

New Generation Commander

4 juillet – NEW GENERATION SNARKY PUPPY Issu des bancs de l'université du North Texas, star du net emmené depuis 2004 par le bassiste Michael League, Snarky Puppy est donc ce collectif à géométrie variable, ce gang cosmopolite dont les membres viennent des États-Unis, du Canada, d'Argentine ou de Porto Rico. Cette richesse culturelle est ici au service d'un jazz fusion incendiaire, raffiné et funky, servi par des solistes de haut vol. Cette musique luxuriante et déhanchée s'adresse à la tête comme aux jambes. Leurs orchestrations constituent régulièrement un écrin de luxe pour des invités tels que Lalah Hathaway, David Crosby ou le guitariste Charlie Hunter. « Xavi », premier extrait de l'album Immigrance tout juste paru, est une pièce transcendantale inspirée par la rencontre avec Hamid El Kasri (maître du guembri) au festival Gnaoua d'Essaouira (Maroc). Après la parution du live 17 , un quadruple vinyle de dix-sept titres capturés dans dix sept villes différentes, deux ans après avoir défendu le très latin Culcha Vulcha (2016), douzième album studio des Pups qui suivait lui-même l'incontournable Family Dinner 2 (2014), le collectif s'est donc retrouvé en studio pour Immigrance (2019). Plus engagé que son prédécesseur, le disque célèbre la multiculturalité et relance le collectif sur les routes. « L'idée générale est que tout est fluide, en mouvement, et que nous sommes tous dans un état d'immigration permanent.» KOKOROKO Kokoroko Afrobeat Collective est un tout jeune groupe basé à Londres, dirigé par la trompettiste Sheila Maurice-Grey et constitué de huit musiciennes et musiciens britanniques. « Issus de la grande ceinture londonienne, nous nous sommes spécialisés dans une forme de soul jazz cuivré, largement épicé de nos racines africaines et caribéennes », précise la chef Sheila. Comme leur nom complet l'indique, le médium naturel utilisé par Kokoroko (« Sois fort ! », en yoruba) est l'afrobeat nigérian. Les principales influences, avec lesquelles ils ont grandi et sur lesquelles leurs parents ont également vibré, viennent de Fela Anikulapo Kuti, Ebo Taylor, Tony Allen ou de la musique highlife. On découvre d'abord Kokoroko sur la compilation Out Here (2018) qui met en avant la nouvelle génération du jazz britannique. Leur titre Abusey Junction explose ensuite les compteurs des plateformes de streaming. Les compositions essentiellement instrumentales de Kokoroko ou leur reprise du Colonial Mentality de Fela ( Live at Sofar London , 2016) séduisent un auditoire en constante progression. La liberté du jazz habite ici la guitare, le Rhodes et surtout, devant, cette section de trois cuivres entièrement féminine menée par Sheila Maurice-Grey. Cette section de princesses coiffées du gele (foulard répandu du Nigéria au Ghana), campées fièrement en front de scène, fait l'originalité de l'octet londonien. Réservations pour les Personnes à Mobilité Réduite : 04 74 78 87 87. Tarif enfant 4 - 14 ans, en vente uniquement auprès de l'organisateur.

Jazz , Concerts / Musique

Chuzelles - à 4km

Voir plus

Example Image

Hip-hop Commander

5 juillet – HIP-HOP HOCUS POCUS 2019 TOUR Pour leur dernier show en avril 2012 à Tokyo, comme un symbole du passage de témoin entre les deux projets, les six membres d'Hocus Pocus présentent C2C sur scène. Quinze ans plus tôt, le rappeur, disc jockey et producteur nantais 20Syl publiait une première mixtape enregistrée dans la cour de son lycée. En 1997, il s'associe avec DJ Greem pour former le groupe Hocus Pocus qui publie un premier album ( Seconde Formule ). Hocus Pocus mêle alors des éléments propres au hip-hop (scratchs, samples, rap) à des musiciens barattant live le jazz, la soul ou le funk. Pour la présence de ces instrumentistes, on a souvent comparé les Nantais à The Roots. Outre les rappeurs Oxmo Puccino et Akhenaton, Hocus Pocus attire bientôt dans son univers Alice Russell, Omar ou le tromboniste Fred Wesley. La pause d'Hocus Pocus interviendra après trois autres albums : 73 Touches , Place 54 et 16 Pièces (2010). Dans le même temps, les compères fondent donc C2C qui est sacré quadruple champion du monde de DJs par équipe au DMC (entre 2003 et 2006). 20Syl accumule les remixes (avec Rihanna, Gregory Porter, Kendrick Lamar, Ibrahim Maalouf...) tandis que Greem s'investit plus particulièrement dans C2C. Si « hocus pocus », la formule magique que prononcent les magiciens pour détourner l'attention est à l'origine du mot hoax, ceci n'est pas une illusion : Hocus Pocus est bel et bien de retour en 2019 ! TOM MISCH Auteur compositeur, interprète, multi-instrumentiste, producteur raffiné et élégant, Tom Misch dévoilait en 2018 Water Baby , un single annonçant la sortie de Geography , le tout premier album de notre britannique de 22 ans. Issu du sud de Londres, le jeune prodige compte déjà quelques millions d'écoutes et de vues sur les réseaux sociaux avec les différents titres et EPs, toujours ondulatoires et mélodieux, soul hip pop, qu'il a produit au cours de ces trois dernières années. Musicien de la génération 2.0 (et Y, par la même occasion), plutôt solitaire donc, le garçon apprécie néanmoins les collaborations avec ses amis de la scène du Southbank (Croydon/ Merton/ Forest Hill...) : Carmody, Cosmo Pyke, et en particulier le rappeur Loyle Carner. Ce dernier pose en effet son flow désabusé et groovy sur le Water Baby évoqué plus haut, mais aussi sur le délicieux Crazy Dream , véritable tube de l'été 2016. Le débit distancié du MC y complète merveilleusement la voix souple et soul, le phrasé mélodique et feutré du chanteur. La bande de sudistes constitue une sorte de communauté musicale ouverte où chacun apporte son soutien au projet des autres. Bon esprit. Et l'étoile de Tom Misch monte inéluctablement, bénéficiant du soutien de la BBC en Angleterre, de France Inter de ce côté-ci du Channel. Même Sir Elton John a adoubé ce futur Jason Jay Kay (Jamiroquai) des années Brexit. Réservations pour les Personnes à Mobilité Réduite : 04 74 78 87 87. Tarif enfant 4 - 14 ans, en vente uniquement auprès de l'organisateur.

Rap / hip-hop / slam , Concerts / Musique

Chuzelles - à 4km

Voir plus

Example Image

Charlie Winston Commander

6 juillet CHARLIE WINSTON Bientôt dix ans que Charlie Winston s'est installé dans le paysage, sur les ondes d'abord, puis en scène, notamment en France et en Belgique. En cinq accords et un sifflement, le chapeauté dégingandé a transformé en un tube folk soul imparable le destin des vagabonds qui sautent d'un train de marchandises. Depuis Like A Hobo (2009), les hits ( Kick The Bucket , Hello Alone ), disques de platine ( Hobo ) et albums au succès moins fulgurant ( Curio City ) se sont enchainés avec plus ou moins de régularité. Le dandy à l'indémodable trilby sur l'oeil revient aujourd'hui du diable vauvert, la quarantaine impeccable, sortant de trois ans de silence radio depuis ce Curio City dont les textures électro avaient pu dérouter certains fans. Et Charlie dégaine. Square 1 , un disque mature et engagé, emprunt pour moitié d'une certaine mélancolie. Winston décrit ce quatrième opus comme le quatrième angle d'un carré. Son titre fait référence à l'expression Back to square one qui signifie « retour à la case départ ». De fait, le plus français des charmeurs britanniques opère là un certain retour aux sources. Le folk pop demeure le meilleur terreau du natif des Cornouailles (en 1978) qui alterne compositions quasi funky (l'hédoniste single The Weekend ), ballades concernées et expérimentations world, mêlant la kora de Toumani Diabaté et les tablas d'Aresh Druvesh à sa manière de folk moderne et naturelle. IBEYI + SPECIAL GUEST ERIK TRUFFAZ Ibeyi (« jumelles » en yoruba) est un duo franco-cubain composé des soeurs Lisa et Naomi Diaz, jumelles hétérozygotes nées à Paris. Elles avaient enregistré leur premier album ( Ibeyi , en 2015) dans le studio de Richard Russell. Après avoir fait le tour du monde, elles y sont retournées pour leur tout nouvel opus, Ash (avec toujours Russell aux manettes). Les sœurs Diaz distillent une manière de spiritual contemporain zébré de hip-hop, d'electro et de basses dodues. Naomi adore le rap, le ragga ou le dance-hall, tandis que Lisa verse plutôt dans la soul. Elles sont sans doute d'accord sur le fond et parlent comme elles chantent : en choeur, mais pas d'une seule voix. Leurs textes sont en anglais, en espagnol et en yoruba, la langue de la Santeria. Leur père cubain, le célèbre Anga Diaz (disparu en 2006), fut le percussionniste de Chucho Valdés, Roy Hargrove ou Steve Coleman. À sa mort, les soeurs apprennent à jouer du cajón, l'instrument fétiche du padre. Entre jazz dans l'Ether électrique (la filiation Miles Davis / Sun Ra) et rock culture éclairée, le trompettiste Erik Truffaz, l'invité spécial du concert, mêle depuis la parution de The Dawn (en 1998) hip-hop, pop, drum'n'bass, épices africaines ou indiennes et jazz. Au fil d'une vingtaine d'albums visités par les voix (Nya, Christophe, Sophie Hunger, Rioka Traoré, Oxmo Puccino...), la musique du trompettiste aura au fond toujours relevé de la fusion des genres. Réservations pour les Personnes à Mobilité Réduite : 04 74 78 87 87. Tarif enfant 4 - 14 ans, en vente uniquement auprès de l'organisateur.

Pop rock folk , Concerts / Musique

Chuzelles - à 4km

Voir plus

Example Image

Caraibes Commander

7 juillet - CARAIBES KASSAV 40TH ANNIVERSARY L'histoire de Kassav commence en 1979 lorsque Pierre-Édouard Décimus décide avec Freddy Marshall de moderniser la musique « racine » du carnaval antillais, associant alors les influences salsa ou reggae et le son rock des 70's aux rythmes de la biguine et du kadans dominicain. Ils recrutent bientôt le guitariste Jacob Desvarieux et Georges Décimus à la basse. Le collectif évoluera ensuite au fil des années. En quatre décennies, Kassav est devenu un emblème. La formation guadeloupéenne a inventé ce zouk dans lequel toutes les influences caribéennes se mêlent au makossa africain, au funk et au rock pour donner l'un des cocktails les plus festifs de la planète. Avec ensuite l'énorme tube Soleil , la musique du groupe s'impose dans le cortex de toute une génération. Kassav, qui a officiellement perdu son apostrophe en 2012, était à la U Arena de Paris en mai dernier (capacité : 40 000, pour 40 ans !). Un documentaire Netflix sur la carrière du groupe, avec des interviews de Wyclef Jean, Youssou N'Dour, Stevie Wonder ou Miles Davis parait au moment où le groupe entame son tour du monde. CALYPSO ROSE Près de 50 ans de carrière, une vingtaine d'albums entre 1969 et aujourd'hui, puis le succès international avec Far From Home (2016), Calypso Rose revient cette fois avec une reprise en pur cocotier du fameux Calypso Blues . Dénonçant le sort réservé aux femmes émigrées des Caraïbes vers New York, cette chanson de Nat King Cole parue en 1951 est le premier single extrait de So Calypso ! . Le nouvel album de la « Reine du calypso » (née en 1940 à Tobago) est consacré à des reprises de ceux qui ont accompagné son parcours : The Melodians, Nat King Cole, Aretha Franklin ou encore Angélique Kidjo. Le calypso est une musique de carnaval à deux temps issue de Trinidad et Tobago qui apparaît à la fin du XIXe siècle. La version de Rum and Coca Cola par les Andrews Sisters, plagiée de la composition de Lord Invader, popularise le rythme kaiso en 1945. Dix ans plus tard, le calypso apparaît pour la première fois au cinéma dans Island in the Sun , avec Harry Belafonte. L'acteur Robert Mitchum connaît également le succès avec son album Calypso… Is like so ! (1957) qu'il enregistre après un séjour rhum à Trinidad. MIZIKOPÉYI – CREOLE BIG BAND + SPECIAL GUEST ALAIN JEAN-MARIE Créé et dirigé dès 2006 par Tony Chasseur (chanteur et chef d'orchestre) et Thierry Vaton (piano, direction musicale), MizikOpéyi baratte le jazz créole, un mélange de rythmes traditionnels antillais et de mélodies afro caribéennes sur des arrangements de jazz. Copieusement doté de dix sept musiciens, le Créole Big Band vogue sous les vents de douze cuivres, dans la grande tradition des big bands de la Nouvelle-Orléans. Déjà quatre disques à l'actif de ce MizikOpéyi insulaire, dont De Racines Et D'Influences (2008) récompensé par la Sacem. Leur invité à Vienne, Alain Jean-Marie, pianiste majeur, publiait il y a tout juste dix ans Gwadarama , un album où il revisitait les musiques de la Guadeloupe, son île papillon. Réservations pour les Personnes à Mobilité Réduite : 04 74 78 87 87. Tarif enfant 4 - 14 ans, en vente uniquement auprès de l'organisateur.

Musique Caraïbes/Amérique latine , Concerts / Musique

Chuzelles - à 4km

Voir plus

Example Image

Concert Dessine Commander

Réservations pour les Personnes à Mobilité Réduite : 04 74 78 87 87.

Jazz , Concerts / Musique

Chuzelles - à 4km

Voir plus

Example Image

Cuba Commander

8 juillet - CUBA CHUCHO VALDÉS 5TET « JAZZ BATÁ 2 » « TRIBUTE TO ROY HARGROVE » FEAT. TERENCE BLANCHARD Avec ses mains larges comme des battoirs et capables d'une délicatesse de dentellière, le parrain adoubé du jazz cubain Chucho Valdés (six Grammies et trois Latin Grammy Awards) est de retour avec Jazz Batá 2 (2018). Quarante sept ans après un premier volume éponyme, le géant actualise l'influence du fameux tambour batá, instrument sacré de la religion yoruba à Cuba. Il réactive pour cela le concept de son album Jazz Batá de 1972. Ce projet en simple trio, sans batterie, passait à l'époque pour expérimental. Si le pianiste a ensuite laissé de côté sa petite formation face au succès fulgurant d'Irakere (dès 1973), il a toujours souhaité y revenir. C'est donc chose faite, « avec un panorama plus large et en quintet », précise Jésus « Chucho » Valdès. C'est son père Bebo Valdès, inventeur des rythmes batanga dès 1952, qui l'a initié à la musique. Ce disque et la tournée qui nous visite marquent aussi le centenaire de Ramón « Bebo » Valdés (1918-2013) qui correspond aux 77 ans de Chucho (ils sont tous deux nés un 9 octobre). Le trompettiste Roy Hargrove disparu en novembre 2018 était un habitué du festival Jazz à Vienne. Programmé avec son quintet le 12 juillet dernier sur la scène du Théâtre Antique, son concert mémorable restera le merveilleux souvenir de communion entre le trompettiste et le public viennois. Le maître cubain Chucho Valdès se souvient qu'il y a vingt ans (en 1998), il recevait un Grammy pour sa participation au projet américano-cubain Crisol initié par Roy Hargrove. Invité spécial du quintet, le trompettiste louisianais Terence Blanchard convoquera donc la grâce et le talent de Roy pour cet hommage du coeur. OMAR SOSA & YILIAN CAÑIZARES FEAT. GUSTAVO OVALLES Depuis son départ de Cuba en 1993 et ses premiers albums ( Omar Omar et Free Roots , en 1997), Omar Sosa poursuit une voie singulière. L'oeuvre métisse, étourdissante du pianiste puise dans ses racines afro-cubaines, dans le jazz, le hip-hop, l'électro, les musiques du monde et la spiritualité yoruba. Entouré de Paolo Fresu et de Trilok Gurtu pour un trio extraordinaire, il nous visitait en 2016, au moment de son trentième album ( Eros ). Après Transparent Water mis en bouteille avec la kora de Seckou Keita et le fidèle percussionniste cubain Gustavo Ovalles, puis l'échappée Es:sensual (2018) avec le NDR bigband et Jacques Morelenbaum, le pianiste en blanc revient aujourd'hui avec la chanteuse et violoniste Yilian Cañizares (native de La Havane, établie en Suisse). Ensemble, ils viennent d'enregistrer Agua , un album à nouveau dédié à l'eau, et tout particulièrement à Oshun, déesse de l'amour et maîtresse des rivières. Avec Yilian, qui s'est fait connaître avec deux albums débordant d'énergie ( Ochumare et Invocacíon ), quelque chose s'est établi qui tient de l'évidence. Omar Sosa : « Agua reflète nos traditions, nos émotions, notre nostalgie aussi. J'ai 53 ans, Yilian 35, et nous créons ensemble une musique contemplative, pleine d'humilité, de paix et de dignité. Sans muscles ! Tout le monde pense que la musique cubaine est virtuose et qu'elle doit faire danser, mais il existe bien d'autres traditions à Cuba. » Réservations pour les Personnes à Mobilité Réduite : 04 74 78 87 87. Tarif enfant 4 - 14 ans, en vente uniquement auprès de l'organisateur.

Musique Caraïbes/Amérique latine , Concerts / Musique

Chuzelles - à 4km

Voir plus

Example Image

Diana Krall Commander

9 juillet DIANA KRALL The Very Best of Diana Krall paraissait en 2007. La compilation établissait alors le bilan de quinze années d'une carrière internationale rayonnante. Douze ans plus tard, après l'embardée pop de Wallflower (2015), Diana Krall revient s'abreuver à la source. Pour preuve, déjà, ce T urn Up The Quiet (2017), son quinzième et dernier album en date qui rendait un hommage appuyé à la tradition du Great American Songbook. La production était alors signée par Tommy LiPuma, le légendaire chirurgien de la note bleu qui, après avoir collaboré avec Miles Davis, Al Jarreau ou George Benson et juste avant de disparaître (en mars 2017) aura pris le temps de ciseler un écrin sonore à la voix et au piano de Diana Krall. Solide pianiste de combo, la star venue du grand Ouest canadien est aussi une meneuse. Sa marque de fabrique reste ce sens inné du tempo affiné auprès de ses mentors Ray Brown et Jimmy Rowles. Un peu plus grave aujourd'hui qu'en ces années où elle rendait régulièrement hommage à Nat King Cole (voir son album All for You de 1996), le timbre profond de Diana Krall habite moins systématiquement les standards du jazz. Dès The Girl in the Other Room (2004), elle s'approprie les compositions originales de son mari Elvis Costello et un camaïeu de madeleines pop des années soixante et soixante dix. Aujourd'hui, de I'm Confessin ' à Night and Day , Diana Krall revient aux fondamentaux. PAUL JARRET & JIM BLACK « GHOST SONGS » Talents Adami Jazz propose à un jeune musicien de choisir un artiste de renommée mondiale pour réaliser le projet dont il rêve, puis de le présenter dans cinq festivals majeurs. Cette année, le jury a sélectionné le guitariste Paul Jarret invitant le batteur Jim Black. Le jeune parisien (il y est né en 1985) se rappelle : « J'ai emprunté un jour, un peu au hasard, un disque de Jim Black, AlasNoAxis . Et ce disque m'a profondément marqué par son mélange sans concession de jazz libertaire et des sonorités grunge qui m'ont construit. » Marqué autant par les groupes rock et électro que par la nouvelle scène jazz new-yorkaise, Paul Jarret crée une musique parfois barbelée dont l'aspect mélodique reste le fil conducteur. Il fonde le quintet Pj5 et décroche deux prix au Concours de La Défense 2012. Il se rend régulièrement en Suède où il fonde avec des musiciens scandinaves le quartet EMMA. Le batteur californien Jim Black entre quant à lui à la Berklee School de Boston l'année où naît Paul Jarret. À peine débarqué à New York, il développe une approche intuitive et spontanée du jeu de batterie (inspirée par Bob Moses) derrière Tim Berne, Dave Douglas ou Ellery Eskelin qui occupent régulièrement les scènes de la Knitting Factory ou du Tonic de John Zorn. Le percussionniste, sorte de prolongement radical de Joey Baron ou Han Bennink, et le guitariste ont une base en commun : le grunge. Réservations pour les Personnes à Mobilité Réduite : 04 74 78 87 87. Tarif enfant 4 - 14 ans, en vente uniquement auprès de l'organisateur.

Jazz , Concerts / Musique

Chuzelles - à 4km

Voir plus

Example Image

John Zorn Bagatelles Marathon Commander

10 juillet JOHN ZORN « BAGATELLES MARATHON » En mars 2015, John Zorn boit un jus d'orange et compose. En mai, il a quelques trois-cent nouveaux morceaux ! Un trésor de créativité fébrile aussitôt regroupé sous l'appellation « The Bagatelles ». Aujourd'hui, une cinquantaine d'oeuvres issues de ce répertoire sont présentées au public en une expérience live assez unique. Un concert marathon qui verra se succéder pas moins de quatorze formations. Les divers groupes réuniront les plus fervents collaborateurs de Zorn (un casting forcément très new-yorkais), parmi lesquels Marc Ribot à la guitare, les claviéristes John Medeski et Craig Taborn, les soufflants Dave Douglas ou Peter Evans, les fidèles (Courvoisier, Feldman...) ainsi qu'une pléiade de nouveaux talents. Plus de cinq heures de musique intensive orchestrée par les musiciens les plus créatifs du moment ! Comme l'explique Zorn, génial saxophoniste (alto), clarinettiste, producteur et compositeur new-yorkais qui affiche plus de deux cent cinquante enregistrements, dont un tiers consacrés à l'oeuvre de sa vie, Masada : « Le terme jazz, en soi, n'a pas beaucoup de sens pour ce qui me concerne. Je l'ai étudié, je l'aime. Mais lorsque je compose, ça peut pencher vers le classique, vers l'idée du jazz, dans le rock métal, d'autres fois nulle part... Ça flotte simplement dans les limbes. C'est quelque chose de différent et qui vient de mon coeur. » Pas de babiole, pas de futilité ni de petit rien... Pas une simple bagatelle, non ! Un événement. Réservations pour les Personnes à Mobilité Réduite : 04 74 78 87 87. Tarif enfant 4 - 14 ans, en vente uniquement auprès de l'organisateur.

blues-country , Concerts / Musique

Chuzelles - à 4km

Voir plus

Example Image

Parov Stelar Commander

11 juillet PAROV STELAR Depuis la sortie de son premier EP Kiss Kiss et, dans la foulée, de l'album Rough Cuts en 2004, Parov Stelar a trouvé une place intéressante dans le spectre des musiques électroniques. Des combinaisons de genres souvent inédites dans un espace temps qui saute allègrement des années 30-40 au XXIe siècle ont fait de Parov Stelar une sorte d'ovni de la scène électro. Marcus Füreder, alias Parov Stelar, est actuellement l'artiste autrichien le plus connu des dancefloors de la planète. Considéré comme la référence européenne de l'électro swing, le DJ de Linz (où il naît en 1974) sample avec élégance l'essence du rétro et confectionne sur mesure des titres mêlant jazz, hiphop, electro soul et grooves électroniques. Le producteur et son Parov Stelar Band ont donné des centaines de concerts, de New York à Londres en passant par le Zénith de Paris, des festivals Coachella, Sziget ou Lollapalooza à La Fête de L'Huma, devant 100 000 personnes. Les compositions de synthèse de Parov, entre jazz swing et musiques numériques, s'entendent aussi dans la BO de nombreux films, émissions de télévision et publicités. Encore des records ? Parov Stelar rassemble presque un million de fans sur Facebook, ses clips ont été visionnés plus de cent millions de fois sur Youtube et ses morceaux ont été utilisés dans plus de sept-cent compilations. Gringo , le nouveau single de Parov Stelar, est paru en mars dernier. YOM & THE WONDER RABBIS Clarinettiste parisien virtuose et inspiré, Yom n'a eu de cesse jusqu'ici d'explorer un impressionnant panel d'esthétiques musicales. Du klezmer d'Europe centrale réactualisé, greffé de jazz, jusqu'aux musiques électroniques en passant par le rock, l'americana ou la musique contemporaine, cet insatiable touche-àtout ne perd jamais de vue les contours de sa vision musicale. Son premier album, New King of Klezmer Clarinet , paraît en 2008. Il y enfile avec brio le costume de son idole Naftule Brandwein. Yom laisse ensuite de côté le prêt-à-porter pour s'aventurer dans un sur mesure plus personnel avec Unue , un album qui invite Wang Li, Ibrahim Maalouf, Denis Cuniot ou Farid D. Nouveau tournant deux ans plus tard avec la création des Wonder Rabbis. En parallèle, les collaborations avec Wang Li, joueur de guimbarde chinois, se poursuivent et donnent naissance à l'album Green Apocalypse (2012). Aujourd'hui, le clarinettiste veut approcher plus d'universalité et de spiritualité. Yom s'inspire ainsi de musiques sacrées, un fil rouge au long duquel on trouve son duo avec Wang Li (album Green Apocalypse ), Le Silence de l'Exode , mais aussi Prière (2018). Enfin, son Lingua Ignota paru l'année dernière célèbre la sainte mystique Hildegarde von Bingen. Par ailleurs, la reformation de Wonder Rabbis est l'occasion pour Yom de célébrer dix ans de scène. Réservations pour les Personnes à Mobilité Réduite : 04 74 78 87 87. Tarif enfant 4 - 14 ans, en vente uniquement auprès de l'organisateur.

Jazz , Concerts / Musique

Chuzelles - à 4km

Voir plus

Example Image

Afrique Commander

12 juillet - AFRIQUE MANU DIBANGO « SAFARI SYMPHONIQUE » AVEC L'ONL + SPECIAL GUESTS FLAVIA COELHO & MANOU GALLO Six décennies après des débuts bruxellois et congolais, le saxophoniste figure toujours à 86 ans l'un des exemples les plus parfaits du métissage des musiques africaines avec le jazz, la soul et la francophonie. Dans l'un de ses éclats de rire désormais légendaires, le plus français des Camerounais annonce cette fois « un safari musical retraçant toutes les influences qui m'ont nourri. Un Safari Symphonique ! ». Poussé au climax par les treize musiciens du Soul Makossa Gang, alangui sur les cordes de l'Orchestre National de Lyon, Papagroove déroule la partition de sa vie entre afro jazz, funk pilipili, vibrations makossa, afrobeat, rumba surannée et un bouquet de madeleines nostalgiques. « Pas trop de nostalgie ! », précise le vieux lion. Comment ne pas se souvenir pourtant qu'avec Soul Makossa en 72, Manu Dibango impulsait l'émergence de la world music. Pour la première fois, l'Afrique pointait alors son nez à l'Apollo de Harlem. Invité en 2018 sur l'album de la bassiste Manou Gallo, Manu convie en retour à son safari l'incroyable musicienne d'Abidjan. Sur son album Afro Groove Queen paru en septembre dernier, l'Ivoirienne taquine par ailleurs la basse avec Bootsy Collins. L'autre invitée de l'infatigable patriarche est Flavia Coelho. La chanteuse native de Rio se balade d'une voix charnelle et joyeuse, parfois enfantine, du forro au ragga sur son troisième album Sonho Real . FATOUMATA DIAWARA Fenfo , le deuxième album de Fatoumata Diawara, est paru au printemps 2018. D'abord actrice fétiche d'Abderrahmane Sissako dans le film Timbuktu , Fatoumata incarne également la sorcière Karaba pour l'adaptation théâtrale de Kirikou . Dans une veine afro folk épurée, intimiste, elle réalise avec Fatou (en 2011) un premier tour de magie discographique. L'album est salué par la critique, plébiscité par le public et ne laisse dans son sillage que des coeurs chavirés. Puis Fatoumata travaille avec Damon Albarn ( Africa Express ), avec Afrocubism, Tony Allen, Bobby Womack, Herbie Hancock ou Hindi Zahra. Elle réuni des artistes autour d'une chanson pour la paix au Mali ( Malikô ), puis en écrit une autre contre l'esclavage ( Djonya ) avec le pianiste cubain Roberto Fonseca. Fatoumata Diawara est invitée sur le dernier album de Matthieu Chedid, Lamomali . Et la voici de retour avec Fenfo (« Quelque chose à dire », en bambara), plus libre et irradiante que jamais, exploitant toutes les nuances d'une voix puissante et blessée. Ses connivences occidentales s'y mêlent aux racines du Wassoulou, au violoncelle de Vincent Ségal sur le poignant Don Do , à la guitare de Matthieu Chedid qui, pour elle, joue funky sur Negue Negue , pop sur Bonya ou reggae sur le titre Fenfo . Il coréalise également l'album enregistré au Mali, au Burkina Faso, à Barcelone et Paris. Ensorcelante. Plus que jamais. Réservations pour les Personnes à Mobilité Réduite : 04 74 78 87 87. Tarif enfant 4 - 14 ans, en vente uniquement auprès de l'organisateur.

Musiques d'Afrique , Concerts / Musique

Chuzelles - à 4km

Voir plus